Chantiers /


Qui fait quoi pour améliorer la démocratie ?


image IdCmicroredvert.png (1.5kB)

Lors de la journée du 23 septembre 2014 à Valence, notre objectif était de permettre la rencontre d’habitants, de professionnels et d’élus, porteurs d’expériences ou intéressés pour exercer de nouvelles pratiques démocratiques. Ont été présentés des actions ou des processus ayant participé à enrichir la démocratie, que ce soit à l’initiative des habitants, d’une association ou de collectivités, qu'il s'agisse de changer l'action publique en améliorant la relation habitants/élus ou qu'il s'agisse de développer de nouveaux espaces de représentation et de participation des habitants à la vie de la cité.

image DSCF2257.jpg (1.2MB)

image DSCF2195.jpg (1.0MB)


 

Ils y étaient :

Guillaume Gourgues : chercheur et membre du GIS "Démocratie et Participation", auteur de "Les politiques de démocratie participative"
Alain Genthon, vice-président du Conseil général de la Drôme, maire d'Anneyron
Nicky Tremblay : porte-parole de la coordination citoyenne « Pas sans nous ».
Municipalité de Saillans, A Saillans, les 1 199 habitants ont tous été élus au premier tour ! "Tous simples habitants, nous avons été élus (80% de participation!) avec comme programme celui de mettre en place une gouvernance collégiale et participative de la commune".
L'alliance citoyenne Grenobloise, association qui organise l'interpellation citoyenne sur le territoire de l'agglomération Grenobloise. Voir l'article "Une expérience de community organizing à la française".
Centre social et culturel Papin à Mulhouse : de l'accueil de cafés-habitants à la co-élaboration de "tables de concertation" sur le territoire. Une expérimentation à la française des tables de quartiers québecoise.
La Fédération des Centres sociaux de la Drôme et le Centre social du Plateau à Bourg-les-Valence, ont présenté l'accompagnement d'un groupe de jeunes adultes autour de leurs envies et colères jusqu'à la rencontre avec des élus municipaux.
Mission publique a présenté une expérience de Conférence de Citoyens sur la métropole d'Amiens, afin d'associer autrement les citoyens à la construction des objectifs de la politique de la ville : priorités d'actions et présentation de ce qui peut être changer pour y arriver.
Le Conseil général de la Drôme a présenté le projet CLAS, pour Coordination Locale de l'Action Sociale, qui favorise la transversalité et la mise en cohérence de l'action sociale au travers de cafés partenaires, d'un accompagnement des jeunes adultes et des bénéficiaires des minimas sociaux du nord Drôme. Leur objectif est d'agir collectivement pour tisser des liens nouveaux avec des acteurs économiques et lever des freins d'accès à l'emploi...
Le Conseil général de Gironde a présenté le portage Agenda 21 appuyé sur la démarche Spirale : un chantier de "coresponsabilité sociétale et territoriale" afin de " Faire de la société un bien commun essentiel : Vers un manifeste pour la coresponsabilité sociétale territoriale et la contribution au développement durable « à la hauteur des enjeux »"
Le Collectif des Kéréden des reporters solidaires actifs, une vingtaine d'hommes bénéficiaires du RSA résidant du même quartier et accompagné dans le cadre d'une action collective par les assistantes sociales départementales, ont rencontré des acteurs locaux et créé le débat avec des élus, des institutions et des associations en lien avec l'accès aux droits, le monde financier, l'accompagnement à la recherche d'emploi, la santé, la solidarité...
Lela Bencharif élue au Conseil Régional Rhône-Alpes et un participant des ateliers citoyens pour l'évaluation collective d'un dispositif "Vivre bien en Rhône-Alpes" : 50 citoyens, réunis à Lyon entre décembre 2012 et février 2013, ont participé à cet atelier dans le cadre d'une réflexion globale de l'institution régionale sur l'évaluation des politiques publiques et le développement durable.



Contact : Hélène Cauchoix, Institut de la Concertation