Manifeste


Nous, acteurs de la concertation et de la participation citoyenne, membres de l’Institut de la Concertation, sommes convaincus :

Nous, acteurs engagés dans l’élaboration et la mise en oeuvre de processus de concertation et de participation citoyenne, constatons le développement de nouvelles pratiques et l’émergence de nouveaux métiers. Nous nous sommes regroupés pour interroger et accompagner ces évolutions : l’Institut de la Concertation est l’espace d’émergence d’une communauté d’acteurs divers et complémentaires au service de la démocratie et de la qualité des projets. Cela nous engage, en particulier, à évaluer et accompagner la recherche sur les processus de concertation et de participation citoyenne.

L’Institut de la Concertation est indépendant. Il constitue le lieu d’une parole libre qui n’engage pas nos institutions et organismes respectifs. Nos débats sont animés par une exigence d’ouverture et de bienveillance ; les concurrences possibles entre nous n’entravent pas nos discussions.
Nos actions consistent à :

L’Institut de la Concertation contribue ainsi aux débats qui animent la société sur l’évolution et la refondation de notre démocratie.

Mars 2015.

Rédacteurs et premiers signataires du Manifeste de l’Institut de la Concertation, membres du Conseil d’Administration des Amis de l’Institut de la Concertation
- Lucie Anizon (salariée associative)
- Etienne Ballan (enseignant et salarié associatif)
- Christophe Beurois (consultant)
- Loïc Blondiaux (chercheur)
- Hélène Cauchoix (salariée associative)
- Barbie Coloring Pages
- Judith Ferrando (consultante)
- Aline Guérin (fonctionnaire territorial)
- Pierre-Yves Guihéneuf (consultant et salarié associatif)
- Pascal Jarry (fonctionnaire territorial)
- Laurence Monnoyer-Smith (enseignante et Vice-Présidente de la CNDP)
- Bertrand Paris (consultant et militant associatif)
- Gilles-Laurent Rayssac (consultant)